C’était il y a deux ans, jour pour jour, le 6 février 2021. Une fillette blessée lors d’une charge de policiers municipaux, munis d’un chien, pour disperser un rassemblement pacifique de supporters fêtant, près de gare de Saint-Denis, la victoire de l’équipe du Sénégal à la Can.

, par La Rédac’

L’emploi illégitime de la force, établie par une vidéo révélée par le journal Le Monde qu’on peut visionner dans l’article, avait conduit au dépôt le 13 mai 2021 d’une plainte contre X pour violences volontaires aggravées par quatre circonstances, puisque commises sur mineur de moins de 15 ans, par une personne dépositaire de l’autorité publique, en réunion, avec l’usage ou la menace d’une arme, délit prévu et réprimé par les articles 222-11 et 222-12 du Code pénal et pour mise en danger délibéré de la vie d’autrui. Cette intervention de la police municipale avait été suivie de celle de la police nationale, une équipe de la BAC jetant au milieu d’un groupe de personnes, pacifiques elles-aussi, une grenade lacrymogène au cri de « Messieurs, cadeau ».