Lettre ouverte à Jean Castex, président-directeur-général de la RATP par les Collectifs pour le maintien du passage des bus en centre-ville de Saint-Denis

, par La Rédac’

Après les courriers adressés par les Collectifs d’habitant.es pour le maintien du passage des bus en centre-ville à la présidente de la Région IDF, Valérie Pécresse et au président du département de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, une lettre ouverte en date du 17 juin interpelle l’ex-Premier ministre, Jean Castex, aujourd’hui président de la RATP, après sa venue à Saint-Denis en appui au projet très fortement contesté du maire de supprimer la desserte des bus 153, 253 et 239 au cœur du centre-ville. Ce même jour, un chaîne humaine s’est déployée rue Jean Jaurès et rue de la République pour signifier au maire le refus de son projet. L’audience au Tribunal administratif du référé-suspension déposé le 5 juin par des Habitants et le MNLE 93 aura lieu le lundi 3 juillet.

Monsieur le Président,

Nous vous avons adressé un premier courrier le 29 mars 2023, réitéré le 12 avril 2023, pour vous alerter sur l’opposition d’un grand nombre d’usagers des bus RATP suite au projet du Maire de Saint-Denis de ne plus desservir le Centre-Ville en prévoyant de supprimer 6 arrêts de 3 bus extrêmement fréquentés. La raison : l’apaisement et le verdissement du centre-Ville présentés comme incompatibles avec le passage des bus.

Malgré plus de 4 000 pétitions recueillies en quelques jours, vous n’avez pas jugé utile de nous recevoir et nous avez renvoyées vers la Présidente de la Région, autorité en charge des transports IDF. Qui, comme prévu, ne nous a pas même répondu…

Aujourd’hui, alors que notre pétition a dépassé les 5 600 signatures, nous apprenons que vous vous êtes cependant rendu à St Denis pour mettre en œuvre, avec la municipalité, ledit projet et certainement procéder aux ajustements que le Maire a élaboré dans son bureau. Nous apprenons aussi que, comme indiqué par le Maire, la suppression du passage des bus se fera dès le 1er juillet, et sera définitive ; nous croyons comprendre que 5 600 signatures n’ont pas été suffisantes pour obtenir ne serait-ce qu’un rendez-vous.

Ainsi, vous montrez clairement le peu de cas que vous faites des habitant.es, des citoyen.nes directement concerné.es dans leur vie de tous les jours. Et avec vous, le Maire de Saint Denis comme la Présidente de la Région. Sans doute sommes-nous « des gens qui ne sont rien » ?

Pourtant, il arrive que de simples citoyen.nes résistent et gagnent, à la fois pour le climat et pour la qualité de vie. Pendant plus de deux ans, des Dionysiennes et Dionysiens ont contesté l’évolution du projet du Village des athlètes prévu sur notre ville en vue des JOP 2024 ; une évolution qui réduisait le parc Ampère (espace vert central) à une peau de chagrin. Sans succès, sans débat, puisqu’ils/elles ne comptent pour rien.

Aujourd’hui, nous apprenons par la presse, le rétablissement du parc Ampère ! C’est donc la victoire des citoyen.nes qui osent s’exprimer et la preuve qu’ils/elles ont souvent raison !
Il est urgent de prendre leurs/nos points de vue au sérieux.

C’est pourquoi, Monsieur le Président, nous demandons à l’ensemble des décisionnaires de revoir ce projet à la demande des maintenant 5 600 signataires. Nous voulons les arbres mais aussi les bus !

Nous n’acceptons pas la suppression de ce service public qui assure le droit à la mobilité pour tous, en réduisant la circulation des voitures. Nous savons que c’est tout à fait possible.

Après un recours gracieux auquel le Maire, Président de Plaine Commune n’a pas répondu, nous avons déposé un référé-suspension auprès du Tribunal Administratif de Montreuil.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’assurance de nos salutations.

Saint-Denis, le 17 juin 2023

Les Collectifs d’habitant.es pour le main)en du passage des bus en centre-ville : Emilie Bulot (Plaine), Claudie Gillot-Dumoutier (Saussaie-Floréal-Courtille), Maryse Rimbault (Franc-Moisin), Sylvie Ritmanic (Centre-ville). Contact : collectifshabitantsbus@lilo.org