Ouverture le 28 novembre au Campus Condorcet de l’exposition « Figures militantes du sport populaire » et d’un cycle de conférences de l’Université populaire

, par La Rédac’

Le Campus Condorcet présente du 28 novembre 2023 au vendredi 26 avril 2024, une exposition inédite, qui met en lumière l’histoire d’une trentaine de militantes et militants du sport, issus du mouvement ouvrier et social, ayant contribué à la démocratisation du sport au XXe siècle. Cette exposition s’ouvre paradoxalement au moment où, après la liquidation de l’Office des Sports, l’association Saint-Denis Union Sports (SDUS), créée en 1945, est à nouveau mis en danger avec la diminution des subventions de la municipalité et par l’incertitude permanente dans laquelle elle est plongée pour son avenir et celui de ses salariés. Expositions, conférences et projections.

Cette exposition tout public propose un angle original pour célébrer le sport et découvrir comment et pourquoi la pratique sportive, historiquement élitiste, est devenue une véritable histoire populaire incarnée par des militantes et militants.

L’originalité de cette exposition est la rencontre entre un projet scientifique et une démarche graphique. Le Centre d’Histoire sociale des mondes contemporains (CHS, CNRS / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) y fait découvrir des personnalités ayant joué un rôle déterminant dans l’histoire de la démocratisation des pratiques sportives en France. L’illustrateur, Fred Sochard, redonne corps, par des silhouettes, à ces femmes et à ces hommes. Le terme de « figures » est donc à comprendre dans son double sens de représentants éminents d’une cause et de représentations imagées. C’est ainsi que, de manière visuelle, les visiteurs pourront découvrir les liens méconnus entre le sport et l’engagement social : les militantes et militants présentés dans cette exposition ont contribué à ouvrir le sport aux milieux populaires.

L’exposition retrace l’évolution du rapport au sport dans le monde ouvrier en France et dévoile les raisons pour lesquelles syndicats, partis et associations ont investi cette pratique tout au long du XXe siècle. La visite de cette exposition est aussi l’occasion de découvrir des femmes et des hommes engagés dans les luttes sociales de leur époque pour améliorer les conditions d’existence de la classe ouvrière.

Affiche du SDUS

L’exposition se déploie sur plusieurs espaces du Campus Condorcet : les silhouettes géantes sont présentées dans le Forum de l’Humathèque mais aussi le long du cours des Humanités. Elles s’accompagnent de panneaux biographiques et explicatifs disposés dans l’Interface, la galerie d’exposition du campus.

Voir ici sur le site du Campus Condorcet la présentation de l’exposition.

Les conférences c’est ici.

Les contre-jeux Olympiques de 1936 à Barcelone

Les images ne sont pas issues de l’exposition. Elles illustrent les rapports croisés entre le sport et la politique dans les années qui ont suivi la révolution d’Octobre 1917.

Les Spartakiades de 1931 à Berlin
Spartakiades
Spartakiades
Spartakiades
Quatre compositions graphiques de Gustave Kloutsis dont « Le sportif doit être un tireur d’élite », 1928. Carte postale des Spartakiades de Moscou. © Adagp Paris