Stéphane Peu et Eric Coquerel élus dès le premier tour. Ailleurs, au second tour, faire front populaire et républicain contre l’extrême-droite. Une première victoire du Nouveau Front Populaire avec le retrait du décret prévu sur la réforme de l’assurance chômage ! Assemblée du Front Populaire de Saint-Denis ce lundi 1er juillet, 19h Bourse du travail.

, par La Rédac’

Forte hausse de la participation, nouvelle poussée du Rassemblement National, déroute du camp présidentiel et une première victoire du Nouveau Front Populaire avec le retrait du décret prévu sur la réforme de l’assurance chômage. Du côté de la gauche, les sortants non réinvestis par LFI et qui se sont maintenus arrivent en tête, Danielle Simonnet à Paris, Hendrik Dravi à Marseille, et Alexis Corbière dans le 93. Seule Raquel Garrido est distancée par Aly Diouara dans la 5ème circonscription du 93.

C’est maintenant du côté du centre et de ce qui reste du camp présidentiel que va se jouer le second tour. Sans désistement de leur part, la majorité absolue serait assurée pour le Rassemblement National. La politique du cas par cas dont on connaitra les résultats mardi soir à l’issue du dépôts des candidatures permettra une vue plus précise de la majorité relative possiblement atteignable par le Rassemblement National.

En voix le Rassemblement National et le Nouveau Front Populaire sont à touche touche. Seules 402 731 voix les séparent.

Au premier tour de la présidentielle 2022 Marine Le Pen avait recueilli 8 133 828 voix. Jean-Luc Mélenchon 7 712 520. 421 308 voix les séparaient.

Rien n’est encore joué. Y aura-t-il une nouvelle poussée de la participation qui pourrait favoriser la gauche et le camp républicain ? Elle est plus que souhaitable pour que le pire n’advienne pas.